Spécial Old Horror Week #1

Alors, pour se remettre en selles au niveau des publications de ce blog (réfractaires à l’horreur, rassurez vous, on fera de temps à autres la même chose avec les autres genres cinématographiques, même si on va pas se le cacher, la véritable spécificité du podcast/blog « Genre! » est d’explorer l’épouvante vintage et méconnue, alors autant y aller à fond), on va se lancer dans une semaine spéciale « old horror » où pas moins d’une petite dizaine de métrages bis des années 60/70/80’s seront chroniqués dans la foulée sur les deux semaines à venir! Halloween à l’avance donc!

Et ça commence dès demain avec l’excellent Le Blob!

Genre! est désormais sur Youtube, putain!

Vendu, salaud!

Il faut dire que comme que les vues se sont effondrées sans raison depuis mars (Podcloud qui ne booste plus les vues sans doute) et que mine de rien le vingtième podcast est en préparation, que Twitter ne sert décidemment à rien à part contempler l’abîme mentale de la gauche woke (ou autres SJW inexistants IRL) et des dramas eux aussi sans intérêt (on me dit dans l’oreillette qu’il faudrait sucer les premiers pour espérer avoir un peu plus de visibilité, plutôt crever), que uTip aurait fait plaisir mais que je ne suis pas assez connu pour ça (et honnêtement mes podcasts ne sont pas ambitieux ont point de mériter une contribution) et qu’on s’est enfin payé un vrai matos, bah…on tente l’expérience Youtube, ça fera toujours un peu plus de relais supplémentaire. Pas sûr que toutes les vidéos passent vu l’habituel ton sans langue de bois mais hé, c’est pas dans mes habitudes non plus de demander la permission!

On commence tranquillement à réuploader les anciens podcasts en tout cas!

Et j’oubliais presque, ça se passe là: https://www.youtube.com/channel/UCGNQ2bTN9vY8CmBdhgumA9w

Petit changement à propos des cycles!

De la même manière qu’on va continuer à mixer les genres sur ce blog et dans les podcasts, on va aussi réduire de moitié le nombre de films au programme de chaque cycle (soit une dizaine à chaque fois), déjà parce que ça n’apporte pas grand chose de qualitatif au niveau des analyses, ça m’évitera de me disperser dans des filmos diverses et variées pour compenser la « lassitude », ça facilitera la rotation des cycles, ce qui est quand même plus intéressant pour les auditeurs/lecteurs et puis…ça libèrera quelques soirées de mon côté, hein, soyons honnête ah ah! On teste, on teste, mais on va bien arriver à la trouver cette formule idéale!

J’en profite aussi pour vous signaler que le podcast approche gentiment mais sûrement des 10 000 vues tout support de diffusion confondues et je vous remercie pour ce genre de nouvelles qui fait extrêment plaisir, motive à bloc pour un podcast qui n’a même pas deux mois! Restez attentif et n’hésitez pas à commenter/liker (c’est important pour le référencement) dès que vous le pourrez car le troisième épisode ne saurait tarder!