20 podcasts et youtubeurs cinéma à suivre (sur le genre mais pas que!) 2/2

Bon on la finit cette liste, Michel? Oui Jacqueline, calme toi!

  • Vidéodrome, la chaîne Youtube de Sam consacrée à l’épouvante/horreur, par thématiques (oui, sur ce sujet uniquement et de qualité, ce qui est finalement assez rare, même si on peut signaler le travail monstrueux d’Azz l’épouvantail depuis des années, mais qui me parle moins)
  • C’est plus que de la SF, un des rares podcasts français sur la science-fiction, animé par Lloyd Chéry, qui traite régulièrement des films, jeux-vidéos et livres de SF avec des invités divers…
  • Le Cinéma est mort: Alors là, on est vraiment dans le podcast pointu et sérieux, mon pote! Ce podcast rennais présent sur les ondes depuis une décennie est réservé aux cinéphiles bien vénères car il explore les contrées du cinéma méconnu ou oublié, au travers de films, réalisateurs et autres! Dans la même veine citons aussi En attendant Godard qui fait parfaitement le taf lui aussi!
  • La Gène occassionnée: régulièrement l’écrivain François Bégaudeau décortique et analyse un film récent. Ca se passe entre autres sur Soundcloud et c’est rafraichissant!
  • Blow Up, une création Arte qui nous rappelle que c’est encore une des dernières chaînes publiques qui utilisent votre redevance de façon un peu qualitative. Plutôt que de vous décrire son contenu (où on retrouve un certain esprit Tracks des familles), je vous invite à y aller jeter un coup d’oeil directement!
  • Pour finir cette liste, citons quatre autres chaînes préférées du Youtube Game: Laura fait genre, youtubeuse spécialisée dans l’horreur/épouvante, Le Ciné-club de Mr Bobine, qui offre des montages vidéos de haute volée sur des sorties anciennes (devenues cultes ou pas), Les Chroniques du cinéphile, qui est grandement valable pour commencer à explorer le cinéma dans son ensemble et enfin La Manie du cinéma qui parle des coulisses du cinéma (une facette méconnue et pourtant essentielle)

Et comme bonus, j’ai envie de citer les chaînes hélas avortées de Cheap Thrills et La Théorie des genres! Mais aussi celle de Romain Houlès, qui vous parle de maquillages et d’effets spéciaux au cinéma, un aspect qu’on aime particulièrement quand on est adepte d’horreur/épouvante! Je suis assez étonné de ne pas avoir trouvé de podcasts sur les thrillers, en revanche (si c’est votre cas, envoyez moi un ptit message, idem sous vous avez un podcast ou créateur sympa à me conseiller, je relayerai avec grand plaisir).

En espérant vous avoir fait découvrir des podcasts ou des chaînes originales, on se retrouve bientôt pour parler de sites et forums spécialisés dans l’horreur!

20 podcasts et youtubeurs cinéma à suivre (sur le genre mais pas que!) 1/2

Maintenant que le premier podcast est sorti et si je vous parlais un peu de mes « créateurs » de prédilection? Car parler de ses influences/références, c’est aussi une façon de se présenter, n’est ce pas? (liens en gras)

  • Les incontournables Karim Debbache et Le Fossoyeur de films. D’un côté, le créateur de Crossed et de Chroma, entouré de ses acolytes Gilles Stella et Jérémy Morvan, de l’autre François Theurel et sa pelle porte-bonheur. Ces deux créateurs français ont eu le mérite de se poser en précurseurs de la chose sur la plateforme Youtube et donc rapidement surnager un Youtube game cinéma devenu bien vite putaclic et indigeste (mais on en reparlera, il y a tant à dire sur ces escrocs plébiscités). L’un a commencé en traitant principalement des films adaptés de franchises vidéo-ludiques, l’autre en se centrant sur le cinéma de genre, tout en developpant leur propre fiction en parallèle, pour arriver à une qualité d’analyse formidable (les dernières vidéos où François et ses potes remontent des films « à la manière » de tel ou tel réal, par exemple, chapeau!), le mot est faible!

(1) Animé par l’excellent Thomas Deseur et son équipe, ce podcasts analyse chaque mois un genre cinématographique autour de quelques chroniques. Un très bon compromis entre humour et discussion cinéma!

(2) Certainement le podcast le plus brillant en termes d’analyse de scénarios, je ne vous dirai que ça!

(3) Le podcast du Paris International Fantastic Film Festival (qu’on ne présente plus, il me semble). Deux fois par mois, Véronique, Xavier, Cyril, Laurent et Talal parlent de l’actualité du film d’épouvante/horreur et analysent une thématique spécifique. Pointu et brillant!

Non, Michel, mon propos, c’est justement l’inverse
  • Alt 236 alias Quentin Boëton. Même s’il n’est pas focalisé sur la sphère cinéma en particulier mais plutôt tout ce qui touche aux arts visuels, ce youtubeur touche à tout nous fait découvrir des univers graphiques alternatifs totalement fascinants (citons pèle mèle H.R. Giger, la saga Hellraiser, les jeux Dark Souls, l’univers de Jodorowski, les peintures de Zdzisław Beksiński,…). A noter qu’il a signé un ouvrage sur le manga Berserk, sorti chez l’excellente maison Third Editions et qu’il a également composé la musique de ses propres vidéos… Un véritable bourreau de travail!
  • Anal Génocide Oui alors, ok, le pseudo n’est pas sexy mais ce youtubeur qui mèle excellentes analyses cinématographiques et destruction en règle de faquins divers du Youtube Game (c’est à ma connaissance un des rares à oser s’exprimer fréquemment sur le sujet) mérite à mon sens plus de reconnaissance, ne serait ce que pour ses connaissances sur la Nouvelle Vague, encore trop peu connue!
  • C’est d’ailleurs par son biais que j’ai découvert Intercut, un autre excellent créateur montant que je vous conseille et qui fait la part belle aux films méconnus!
  • Versus, une chaîne Youtube qui compare deux films qui de prime abord ont peu en commun. Accrochez vous car le résultat est souvent bluffant!
  • Final Cut, une de mes dernières découvertes! Tous les mois, Marvin reçoit un invité pour parler et analyser la filmographie d’un réalisateur! Frais et passionnant!

Voilà, c’est tout pour le moment, on se retrouve bientôt pour achever cette liste de créateurs inspirants qui prouvent que oui, heureusement, il y a encore de la place pour de vrais passionnés du cinéma sur le web, loin des codes des interchangeables youteubés facecam, qui confondent systématiquement divertissements crétinisants, pop culture et cinéma. Et que non, tu n’es pas obligé de parler d’adaptations Marvel, de séries à la mode ou de films à gros budget pour avoir une reconnaissance.