Découvertes express: L’Âge d’or (1930), Under the skin (2013)

L’Âge d’or: Elu premier vrai film de merde de ce blog (c’est pas rien), ce premier film de Luis Buñuel prouve que la force du surréalisme… ne survit pas sur de longs métrages. Un Chien andalou passait, mais là c’est juste un alignement des scènes cryptiques, sans véritable lien entre elles, vides de sens, sans intérêt, bêtement provocatrices (en vérité aussi sulfureuses que des fils à papa antifa…ou des féministes modernes, comme ça pas de jaloux), ne suffit pas à faire une oeuvre. Quitte à proposer un ovni, Buñuel aurait pu proposer quelque chose de métaphorique, d’esthétique, de vaguement expérimental (comme le sublime Vampyr de Dreyer), de foncièrement rebelle mais non, quitte à être nul, il l’est jusqu’au bout… Du foutage de gueule, pur et simple, assez représentatif de ce que l’on essaye de faire passer pour de l’art de nos jours… Mais qu’on se rassure, on trouve toujours des cons pour apprécier vu ce que j’ai pu lire sur le Web!

https://www.imdb.com/title/tt0021577/?ref_=fn_al_tt_1

Under the skin: Une jolie coquille…vide, cette adaptation du livre de Michel Faber est à l’image du personnage interprété par Johansson: tellement énigmatique qu’elle en devient rengaine et sans intérêt. Nocturnal Animals faisait déjà fort dans le genre, mais il y avait au moins un scénario. Si la claque esthétique est certaine, je pense sincèrement qu’il n’y a pas grand chose à comprendre dans ce film, où là aussi, la masturbation intellectuelle (avec évidemment un sale arrière goût de féminisme primaire en sus, ouh comme c’est original) a l’air d’être plus important que le reste…

https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=187462.html

Découverte: Sex Addict (2008)

Oui, Sex Addict/Bad Biology fait depuis longtemps partie de mes interminables listes de films à voir. Alors, simple curiosité ou film qui se tient?

Réalisé par Frank Henenlotter (à qui l’on doit Basket Case, Elmer le remue-méninges et Frankenhooker) et proposant un pitch délirant que n’aurait pas renié les production Troma (soit la rencontre de deux jeunes personnes à la libido exacerbée, une femme aux sept clitoris et un homme au phallus doté de conscience), le film se tient plutôt bien jusqu’à sa conclusion (dès que le réal se décide à montrer frontalement le phallus, au final), franchement poussive et sans grand intérêt (désolé Jelena Jensen!). Pour le reste, ça se suit plutôt bien, ça fourmille de bonnes idées ça et là (en terme de scénario, de mise en scène)… Et surtout, malgré un côté trash (surtout dans les dialogues) et comique, Sex Addict montre une facette plutôt glauque de l’addcition sexuelle (bien mieux que l’ennuyeux Shame, je trouve), même si ça ne le fera pas rester dans les mémoires!

Bref, Sex Addict est une curiosité décomplexée et honnête mais qui, malgré de bonnes idées, s’avère assez dispensable…

https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=138708.html

Ca dort là dedans?

Bon, deux mois après avoir totalement disparu de la circulation et des réseaux sociaux, il serait quand même temps de vous donner quelques news et explications…

Vous vous en doutez sûrement et je l’avais annoncé à maintes reprises en 2021: le temps et la motivation me manquent cruellement. Les vues en chute libre des podcasts dès le printemps 2021 sans réelles raisons, le bide lors du « passage » sur Youtube (bon, hormis quelques vidéos, magie d’un algorythme de plus en plus incompréhensible), un hiver avare en visionnages auront eu définitivement raison de ce peu de motivation. Et actuellement le nez en plein dans une reconversion professionnelle, j’aime autant vous dire que les loisirs ne sont plus une priorité de mon côté.

Bref, et vous vous y attendez, j’ai pris la décision d’arrêter les podcasts jusqu’à nouvel ordre. Ayant perdu beaucoup trop de temps dans des projets chronophages ces dernières années, partez même du principe qu’il n’y en aura plus. Les anciens restent néanmoins disponibles sur Youtube (l’hébergement sur Podcloud ayant été résilié, inutile de les chercher sur d’autres plateformes). Je publierai dans les prochaines semaines le podcast anniversaire d’octobre/novembre, plus pour la symbolique qu’autre chose mais la thématique devrait vous intéresser!

On va donc se reconcentrer sur la partie blog, en axant cette fois les publications uniquement sur les bonnes surprises et les pépites, connues ou moins connues, que je souhaite vous faire (re)découvrir…après tout c’était la volonté initiale des podcasts! Plus de remplissage, plus de nanars volontaires! Vu que ce blog n’est pas si mal référencé, je vous avoue que ça me chagrinerait un peu de devoir le supprimer!

On va donc finir les cycles thématiques en cours et en lancer d’autres. Quelques cycles spéciaux ça et là (il serait temps de finir les James Bond d’ailleurs, non?) et bien évidemment quelques grosses sorties annuelles parce que l’underground, c’est mieux quand c’est ponctuel! Evidemment pour la régularité, ça sera plutôt aléatoire, au vu de mes contraintes actuelles mais je ferai comme je peux.

A bientôt!