Chronique littéraire: « Blood Sex » (Charles Nécrorian, 1985)

Entrée dans la collection mythique « Gore » du Fleuve Noir qui traumatisa toute une génération de 1985 à 1990 (et à laquelle David Didelot consacrera un bouquin -chez les génialissimes Artus qui proposent entre autres des ouvrages sur Mattei, Franco ou D’Amato- ainsi qu’une petite sélection en vidéo) avec ce mythique « Blood Sex » de René-Charles « Nécrorian » Ray souvent cité parmi les meilleurs méfaits de cette collection (118 romans tout de même).

Et ma foi, le titre n’est pas mensonger pour ce récit bien rythmé jumelant deux histoires inspirées (on pensera forcément à The Texas Chainsaw Massacre) et dont l’hémoglobine et le stupre sont les piliers! Ca se lit vite car le suspense est efficace, les sévices m’ont parfois bien retournés le bide et le clin d’oeil de fin est franchement bien trouvé! On continuera donc avec grand plaisir la découverte de quelques autres titres phares de la collection!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s